Une association

Pendants ces 3 ans, je me suis souvent demandé pourquoi le Dr Moustachu avait décidé de chercher un associé…

En théorie, il était dé-bor-dé, avait besoin de lever le pied, à l’aube de ses 60 ans, il était grand temps selon lui…

Moi je voulais travailler à « mi-temps »; dans mon idée, il n’y aurait pas de notion de concurrence: celui qui est là voit les patients… On aurait eu chacun « nos » patients, pour les renouvellements, les consultations programmées; et puis en cas « d’urgence », les patients auraient pu voir l’un ou l’autre indifféremment, selon nos disponibilités.

Au départ, les demi-journées où je ne consultais pas, je les voulais vraiment « off ». Je casais mes domiciles juste avant ou après les consultations. La secrétaire avait pour consigne de ne m’appeler si besoin que vers 11h45, en toute fin de matinée; avant, je n’étais pas joignable. Mais finalement, c’était un stress de savoir que peut-être j’aurais des visites à faire, que peut-être c’était un peu urgent… Je n’arrivais pas à profiter de mes temps libres…

Et puis il s’est avéré progressivement que ce n’était pas possible que mon associé voie en urgence des patients qui l’avaient « quitté » pour moi. Au départ, je trouvais ça nul de sa part, mais avec un peu de recul, je peux le comprendre sur le fond. Certains patients sont venus me voir un temps, puis sont retournés vers lui; certains nouveaux, des patients à moi, m’ont « quittée » pour lui… Et bien honnêtement, je n’ai pas du tout envie d’aller les voir en urgence, ou de les voir en fin de consult parce que le Dr Moustachu n’est pas dispo…

Du coup, je garde un fil à la patte, je dois être joignable sur le portable quand je ne suis pas en consult… Cela me pèse d’être toujours prisonnière du téléphone… De toujours devoir envisager que peut-être je vais être appelée, comme en garde… ça me stresse (il m’en faut peu, je sais)

Et puis ça, c’est sur le fond…

Sur la forme, il y aurait aussi beaucoup à dire…

Le Docteur Moustachu n’est pas très diplomate (c’est un euphémisme)

Il a menacé plusieurs fois de virer la secrétaire si elle continuait de donner à « ses » patients des RDV avec moi… Classe! Du coup, il travaille encore plus tard qu’avant, parce que ses patients qui veulent avoir un RDV après le boulot risqueraient de venir chez moi s’il ne se rendait pas plus disponible (forcément, moi, quand je ne travaille pas le matin, pour voir 20 patients dans l’après-midi, ça me fait finir relativement tard le soir) Il ne salue plus dans la rue des patients à qui avant il serrait la main… Il ne les regarde pas, ne leur décroche pas un mot quand il les croise dans le couloir pour venir me voir… Je me sens coupable de lui avoir « piqué » des patients…

Tout ça entre autres choses…

J’ai bien essayé de lui en parler, de lui parler de ce que les patients me racontent… Mais devant moi il affiche toujours une jovialité de bon ton, me dit que les patients fabulent, et qu’il n’a au-cun problème ni avec moi ni avec ma présence au cabinet…

Après, il y a le fait qu’il me décrédibilise auprès des patients…

Les nourrissons que je suis, par exemple… Lorsqu’il est amené à les voir pendant mes congés lorsque je ne suis pas remplacée, il leur prescrit du fluor alors que je ne veux pas qu’ils en reçoivent (à tous, systématiquement, en disant « han, mais c’est pas bon ce qu’elle vous prescrit » en parlant de la vitamine D simple), il change les dates auxquelles je prévoie de faire les vaccins sur les carnets de santé, il critique ouvertement mes conseils en matière de diversification, il décalotte les petits garçons « à la hussarde »…

Cela, je n’ai jamais osé lui en parler… Trop peur de mettre le feu au poudre dans notre pseudo bonne entente…

Une amie infirmière me confiait que les patients hésitaient à venir me voir parce qu’ils avaient peur de ses réactions, peur de devoir le consulter lors de mes absences, et que du coup ça me desservait dans ma création de clientèle…

Oui parce que finalement, je considère que c’est une création que j’ai faite… D’où mes soucis financiers initiaux: J’ai payé une « indemnité d’intégration » destinée à compenser la perte de revenus occasionnée par mon arrivée dans le cabinet et le transfert de patients vers ma consultation (dans l’idée qu’il voulait lever le pied, cela semblait logique). Sauf qu’il n’a sans doute pas perdu grand chose dans l’histoire, et qu’il m’a mis des bâtons dans les roues pour débuter ma clientèle…

J’ai envisagé de le quitter, puisque nous avions convenu sur le papier d’une période d’essai de 9 mois… Sauf que j’ai versé l’indemnité dès le début… Et que du coup j’avais le crédit à rembourser…

Si c’était à refaire, je crois que j’aurais demandé à verser l’indemnité à la fin de la période d’essai, ça semble plus logique…

Mais bon… Si j’avais fait cela, je serais sans doute partie… Alors qu’au final, je crois que j’ai bien fait de rester!

Aujourd’hui, mon activité est bien lancée et prend régulièrement de l’essor. J’ai un bon réseau, étant donné mon implication dans le monde de l’allaitement. Je commence à me faire un nom dans le paysage médical local.

J’essaye d’ignorer les mauvais côtés de mon associé, et de profiter des bons, car il y en a aussi… J’ai compris que ce qu’il attendait de cette association, c’était d’avoir un après-midi off dans la semaine (ça il le fait, et ce jour-là, ses patients ont même le droit de venir me voir! Parfois je le note même dans le dossier « vu un mardi après-midi » pour qu’ils ne se fassent pas engueuler lors de leur consultation suivante avec lui!) et un samedi matin sur deux…

Bref, même si je ne me sens pas du tout à l’aise dans cette association, je me dis que ça aurait pu être pire!! J’en ai vu, des associations pourries, en remplacement… Et même si la mienne est bancale, elle reste vivable et c’est l’essentiel…

Mais j’avoue que certains jours, ce n’est pas si facile à vivre!

C’est un des points négatifs de mon installation…

Ce n’est pas un problème avec l’installation en général, mais bien avec mon association en particulier… Donc avis à ceux qui hésitent… Lancez-vous!!

La suite une autre fois : mes questionnements existentiels…

Eh, non, ne vous sauvez-pas!…………..

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s